Wilsons Promontory National Park : randonnées et rencontre avec un wombat !

Après les Blue Mountains, nous nous dirigeons vers Wilsons Promontory National Park, l’un des parcs nationaux préférés des Australiens, proche de Melbourne. Au programme de ces 2 jours : randonnées le long de paysages côtiers magnifiques, de plages étonnantes et rencontre avec un wombat !

Mais avant, nous devons parcourir les 1000km qui nous séparent du “Prom” !

En route pour Wilsons Promontory

Nous faisons la route entre les Blue Mountains et Wilsons Promontory en 3 jours, avec des arrêts intéressants sur la route à Jervis Bay, Central Tilba et Lakes Entrance. Nous dormons dans 2 campings, à South Durras au milieu des kangourous et à Lakes Entrance.

Pique-nique à Jervis Bay

Après avoir quitté le camping des Blue Mountains, nous faisons un premier arrêt à Jervis Bay, exactement à Huskisson. Le soleil est bien présent. Le centre ville est animé. Petites boutiques, restaurants, glaciers, petit port de plaisance… Mais aussi et surtout une superbe vue sur la mer et une belle langue de sable. C’est le lieu idéal pour une pause pique-nique reposante et agréable (on est contents de revoir le bleu de la mer après avoir marché dans les forêts d’eucalyptus).

La baie de Jervis Bay
Le petit port de plaisance de Jervis Bay
Huskisson Sea Pool : un peu fraîche 🙂

Nous essayons aussi de nous arrêter quelques instants sur la plage renommée de Hyams Beach (elle aurait le sable le plus blanc du monde !), mais c’est dimanche aujourd’hui : impossible de stationner avec le camping-car dans les petites rues étroites de la ville. Nous continuons notre route.

Pour la nuit, nous décidons de nous arrêter au camping Big4 de South Durras : il est un peu au milieu de nul part, il n’y a pas grand monde, mais il est surtout connu pour ses kangourous peu farouches qui viennent profiter de l’herbe fraîche des emplacements à la nuit tombée. Beaucoup d’habitués dans ce camping, mais simple pour y passer la nuit. Juste à côté, il y a une belle plage.

Aire de jeu sur le camping de South Durras
A la tombée de la nuit, les kangourous s’invitent au milieu des tentes
Les kangourous se laissent approcher de très près

Villages historiques de Central Tilba et Tilba Tilba

Ne manquez surtout pas ces petits villages historiques, aux façades très colorées. Nous nous y sommes arrêtés après avoir quitté le camping de South Durras. Mais n’y allez pas avant 9h30 au risque de vous retrouver seuls dans le village 😉 Les magasins typiques n’ouvrent qu’à 10h. Nous y avons visité la fabrique de fromage (et avons pu en goûter de très bons !). Nous sommes repartis de cet endroit en ayant fait le plein de bons yaourts de la ferme et de bons fromages !

Les maisons colorées de Central Tidal
Dégustation de fromages à Central Tidal

Lakes entrance

Nous arrivons dans un camping tout petit, très familial. L’accueil y est parfait, le lieu très calme et le prix… très bas. Nous partons à pied faire un tour dans la ville, en bordure de lac. On y voit de nombreux cygnes noirs. C’est très sympa.

Lakes Entrance

Demain, nous serons à Wilsons Promontory, un peu éloigné de tout, avec de belles randos en prévision !

Wilsons Promontory National Park

Nous arrivons dans le parc national en milieu de journée. Dès qu’on passe le portail d’entrée, on se sent tout de suite dans la nature : la route est sinueuse, la végétation bien préservée, de nombreux panneaux indiquent points de vue et sentiers de randonnée. Le centre du parc, Tidal River, est à 30km : nous nous installons au camping avant de partir à la découverte de cet endroit.

Squeak squeak sur la Squeaky Beach

Pour cette première après-midi, nous profitons d’une randonnée au départ du camping. Le sentier passe d’abord au dessus de la Tidal River et offre quelques mètres plus loin de magnifiques points de vue sur la rivière avec la plage de Norman Beach : superbes contrastes entre le marron doré du cours d’eau, le blanc du sable, le bleu de la mer, le gris des immenses rochers et le vert de la végétation luxuriante !

Pour le bonheur de notre petit voyageur (et le nôtre), un wombat prend le temps de se restaurer sur le bord du chemin : il n’est pas farouche puisqu’il se laisse facilement caresser !

Les sentiers du Prom sont bien indiqués
Un wombat sauvage : nous avons pu très facilement le caresser
Panorama sur Norman Beach
C’est parti pour une randonnée le long de la côte !
Les paysages côtiers sont magnifiques, mais attention, ils peuvent être aussi dangereux : ne pas s’approcher de ces gros rochers souvent fouettés par les vagues.
Le banc rend hommage à 2 jeunes disparus dans les vagues
Les gros rochers sur la plage avec leurs teintes orangées
Le bleu de l’océan donne envie de se baigner !

Le sentier mène d’abord à la Squeaky Beach en 45 minutes. Prenez le temps de marcher (ou de sauter) sur le sable sec et écoutez 😉 ! Nos pas font « couic couic » (d’où le nom de la plage). Ici les grains de sable sont bien ronds, ce qui explique ce bruit particulier à cause du frottement qu’ils font lorsque nous marchons dessus !

Nous poursuivons le sentier jusqu’à Picnic Bay, 1,5km plus loin. Si vous êtes courageux, vous pouvez aussi aller jusqu’à Whisky Bay.

Panorama au sommet du Mt Oberon

Le lendemain, nous nous attaquons au Mt Oberon : le sentier n’est pas très long (3,4 km, 1h, l’aller), mais comme son nom l’indique, il s’agit de monter au sommet du mont pour profiter d’une vue à 360° sur le parc : l’effort se mérite, mais la récompense est belle !

Panorama depuis le Mt Oberon : le sentier grimpe fort, mais la récompense est chouette !

Le parking de départ du chemin est accessible en camping-car. Il est situé à moins de 10 min du camping.

L’après-midi, nous retournons sur Picnic Bay, sous le soleil. Entre Picnic Bay et Whisky Bay, un point de vue permet d’avoir un splendide panorama sur les 2 baies.

Attention aux wombats sur la route !
Accès à Picnic Beach

Après une petite sieste pour petit voyageur (il l’a bien méritée !), nous passons un moment sur Norman Beach, tout près du camping.

Vie sauvage sur le Prom Wildlife Walk

Le lendemain matin, avant de prendre la route vers Phillip Island, nous nous arrêtons pour cette courte balade sur le Prom Wildlife Walk. C’est un sentier de 45 minutes qui offre de belles opportunités de rencontrer des kangourous, des émeus. Il fait déjà très très chaud et pourtant il est tôt. Nous avons eu l’immense chance de voir des kangourous sauter à grande vitesse, et plusieurs émeus étaient présents en nombre ! Juste magique de voir ces animaux en totale liberté… 

Emeu
Kangourous

Les + et les – by OnzeBouge

Les + et les – par les parents

  • Les +
    • Les animaux en liberté à Wilsons Promontory, magique ! Terre sèche, chaleur… mais quel bonheur de les voir vivre de si près.
    • Les couleurs et les superbes plages
  • Les –
    • La route est longue entre les Blue Mountains et Wilsons Promontory : 1000km en 3 jours en camping-car, c’est beaucoup, mais la région ne prêtait pas vraiment à d’autres arrêts.

Les + et les – par petit voyageur

  • Les +
    • J’ai caressé un wombat, c’était super doux et il n’a rien dit du tout !
    • Quand maman a sauté dans le sable pour faire une chanson de noël en « couic couic » !
    • J’ai vu 2 kangourous faire des méga sauts ! C’était super !
  • Les –
    • Les petites mouches, pas méchantes mais collantes, quand on a cherché les émeus et les kangourous !

OnzeBouge pratique

Arriver à Wilsons Promontory

Wilsons Promontory est situé à 290km de Lakes Entrance, notre dernière étape, soit près de 3h30. De nombreuses stations essence sont présentes sur la route, mais il n’y en a pas dans le parc (le camping de Tidal River est par exemple à 30km de l’entrée du parc).

Wilsons Promontory est également à 2h de Phillips Island (notre prochaine étape) ou 3h de Melbourne.

Où dormir en camping-car à Wilsons Promontory ?

Avec notre camping-car, nous dormons sur le camping du Wilsons Promontory National Park, le Tidal River Campground. Pour un emplacement avec électricité (powered site) il est préférable de réserver à l’avance : il n’y en a en effet que 20 sur les 480 emplacements du camping !! Juste avant Noël, c’est encore calme, mais n’espérez pas dormir ici pendant les vacances de fin d’année : il y a tellement de demandes que le parc organise un tirage au sort !!!

Les emplacements sont simples mais suffisamment spacieux. Les sanitaires sont propres. Un General Store permet de compléter quelques courses oubliées avant de venir ou de trouver quelques souvenirs.

Dans le parc, il y a aussi d’autres hébergements possibles pour ceux qui seraient en voiture.

Sur la route entre les Blue Mountains et Wilsons Promontory, nous nous sommes arrếtés :

Préparer son road trip sur le web

5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.