Notre tour du monde en famille en Chine, Australie, Nouvelle-Zélande et Île de Pâques

D’octobre 2017 à février 2018, nous sommes partis en famille en tour du monde pendant 111 jours. Nos destinations ? Pékin et Shanghai en Chine, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, Santiago, Valparaiso et l’Île de Pâques au Chili. Découvrez plus en détail les étapes de notre parcours autour du monde.

3 mois 1/2 pour un tour du monde en famille : destination l’Océanie

  • 1 an pour préparer ce fabuleux voyage à 3 avec papa, maman, petit voyageur de 5 ans et plusieurs doudous (ils sont d’ailleurs revenus plus nombreux qu’au départ !).
  • 1 semaine en Chine à l’aller pour visiter Pékin et Shanghai.
  • 2 mois en Australie et 1 mois en Nouvelle-Zélande : prendre le temps de découvrir ces 2 pays du bout du monde, la majorité du temps en camping-car.
  • 1 semaine au Chili au retour, l’occasion de passer quelques jours sur l’Île de Pâques, au milieu de l’Océan Pacifique.
  • Des milliers de photos de voyage : autant de souvenirs à partager avec notre famille et nos amis. Et probablement un livre photos à créer pour que petit voyageur de 5 ans prenne se souvienne le plus possible des bons moments passés ensemble et de ce que nous avons vu !

Notre itinéraire autour du monde

Nos carnets de voyage autour du monde

Certaines des étapes de notre itinéraire autour du monde en Chine, Australie, Nouvelle-Zélande ou Chili vous intéressent ? Nous avons rédigé plusieurs carnets de voyage : consultez-les pour vous inspirer et organiser votre propre voyage !

En Chine 🇨🇳

En Australie 🇦🇺

En synthèse : L’Australie, un road trip de 2 mois avec un enfant

En Nouvelle-Zélande 🇳🇿

Au Chili 🇨🇿

Bilan de notre tour du monde

On repart quand ? 😉✈

Avant de partir, nous avions écrit un article sur l’organisation d’un tour du monde avec un enfant. Au retour de ce voyage en famille, quel bilan ?

  • Le tour du monde en Avion : nous avions réservé nos vols avec Zip-World sur les compagnies Emirates, Qantas, LATAM et British Airways. En dehors de quelques heures de retard sur les vols LATAM vers et de l’Île de Pâques, tout s’est bien passé ! Les jeunes voyageurs sont gâtés, notamment sur Emirates (une couverture/peluche et un sac de voyage rempli d’activités) et Qantas (une pochette avec des jeux). N’oubliez pas de demander les repas pour enfant avant de partir : les plateaux sont plus adaptés pour eux ! Nous avions également souscrit à l’offre de fidélité de British Airways Executive Club pour cumuler des Avios, finalement pour rien jusqu’à maintenant, car difficilement utilisables ! Bilan : 😃
  • Voyager en camping-car : 40 jours en Australie et 26 jours en Nouvelle-Zélande, nous avons bien profité de ce mode de transport qui permet de se sentir libre ! Nous avons néanmoins subi quelques pannes, qui nous ont principalement fait perdre du temps. Privilégiez donc un loueur avec une bonne assistance ! Question confort, nous avions bien de la place avec un camping-car de 4 ou 6 places ! Papa voyageur aurait par moment préféré un van, un peu plus maniable, mais qui exigeait de réinstaller les lits tous les soirs ! Bilan : 😃
  • Moyens de paiement en voyage : aucun souci avec la carte de paiement proposée par N26, qui permet d’économiser sur les commissions de change. Elle a été acceptée partout, sauf à la gare de Pékin pour échanger nos billets de train (seul le moyen de paiement AliPay était accepté !). Bilan : 😃
  • Bagages : sans surprise, nous sommes partis trop chargés ! Bilan : 😐
  • Rythme du voyage : pour bien profiter du voyage, il faut savoir renoncer à vouloir tout voir. Nous l’avons fait à plusieurs reprises pour mieux profiter des installations des campings et de ces petits moments simples en famille autour de la piscine ou juste d’un bon repas. On aurait pu le faire un petit peu plus souvent. Ne chargez donc pas le programme (même si c’est très tentant) ! Et ne négligez pas non plus les quelques routines d’un long voyage : les courses, la lessive, l’entretien du camping-car… Bilan : 😃
  • Réservations : avant de partir, nous avions réservé une bonne partie des campings en Australie et en Nouvelle-Zélande et quelques activités (Hobbiton par exemple). En Australie, en novembre/décembre, ce n’était pas nécessaire, sauf peut-être à Melbourne. Par contre, c’était indispensable en Nouvelle-Zélande en janvier : la très grande majorité des campings étaient complets quand on arrivait dans l’après-midi. Bilan : 😃
  • Campings : les campings en Australie et en Nouvelle-Zélande sont bien équipés, avec une nette préférence pour les campements australiens avec piscine et des emplacements plus larges. Beaucoup nous ont posé la question de pouvoir stationner librement la nuit où on voulait : avec un enfant, nous avons d’abord privilégié les équipements du campings (piscine, jeux…) ; à cause d’abus d’autres voyages, les emplacements libres sont de plus en plus limités, surtout avec un camping-car de 7m ! Bilan : 😃
  • Internet : sentiment assez partagé entre être toujours connecté et difficilement connecté ! Sauf en Chine, sur l’Île de Pâques et à quelques endroits d’Australie, nous étions toujours connectés : en plein tour du monde, voulions-nous savoir que Johnny H. était décédé ?… peut-être pas… même si Internet nous a plusieurs fois bien servi pour nous repérer ! Mais aussi difficilement connecté pour écrire plus souvent des articles sur ce blog : le WiFi dans les campings était généralement peu performant. Bilan : 😐

Si on devait repartir… GO ! ✈

11bouge pratique

Tous nos articles sur notre tour du monde en famille sur le blog.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.